0 0
Read Time:4 Minute, 59 Second

Quelle est l’importance d’un îlot de bonheur dans un océan des misères?
En République Démocratique du Congo, les gouvernements se succèdent mais les conditions sociales de la population restent inchangées malgré les beaux discours de ses dirigeants.
Il ne se passe pas trois mois sans que éclate un scandale financier faisant état de détournement de plusieurs millions de dollars.
On dirait que, 1500 ou 2000 personnes seulement se partagent les richesses du pays pendant que près de 80 millions baignent dans la pauvreté absolue !
Des millions de dollars détournés!
On devrait avoir honte de révéler à la presse des montants faramineux, des millions de dollars qui sont détournés pendant que le pays manque de routes de desserte agricole, d’hôpitaux, d’écoles, de logements sociaux, d’eau potable, d’électricité, de tout ce qui est nécessaire à la vie humaine.
Le peuple a encore frais dans sa mémoire l’affaire des 15 millions de dollars qui ont volé en fumée à la Présidence de la République, l’affaire de 200 millions à la Gécamines, de 50 millions de dollars détournés par Vital Kamerhe et ses deux co-accusés, 12,5 millions détournés par Fulgence Bamaros, le Dg du Foner, de 30 millions de dollars détournés par Benjamin Wenga et Modeste Makabuza, respectivement Dg de l’Ovd et de la Sococ ( Procès 100 jours), de 15 millions de dollars détournés par Abdallah Bilenge, Dg de la Rva, de 5 millions de dollars détournés par Patrick Umba, Dg de la Scpt, de 267 millions de dollars détournés à Bukanga-Lonzo… Et dans le rapport de l’Igf on parle aussi des plusieurs millions de dollars détournés à l’Epst (Secope), à la Santé (Covid) et ailleurs. Tout ceci est arrivé pour freiner les efforts de redressement du Président Félix Tshisekedi, comme pour démentir son cri de guerre « le peuple d’abord » !
Toutes ces sommes détournées devraient soulager et améliorer tant soit peu les conditions sociales des enseignants, des policiers, des militaires, des médecins, des magistrats…, bref de la population.
Si ces sommes étaient bien orientées, on pouvait avoir de nouvelles écoles, des universités, des hôpitaux, des routes, des aéroports et autres. Dommage que cela soit dilapidé voire même détourné par un ou quelques individus et transféré directement dans des paradis fiscaux à l’étranger. Les voleurs et autres détourneurs de biens publics ont des émules pour le plus grand malheur du peuple oublié dans sa misère profonde et criante.
Entretemps, notre économie nationale s’affaibli et la misère de la population continue à s’aggraver chaque jour davantage. Et tout cela malgré la modicité de notre budget national (6 milliards de dollars) qui ne correspond en rien aux richesses du sol et du sous sol qui font de ce pays merveilleux un scandale au plan mondial.
Comme-si cela ne suffisait pas, un autre scandale vient de voir le jour. Le bureau d’âge de l’Assemblée nationale demande 12 millions de dollars pour l’organisation de la session extraordinaire convoquée du 05 janvier au 03 février 2021.
L’affaire 12 millions de dollars fait polémique
L’affaire 12 millions de dollars réclamé par le bureau d’âge de l’Assemblée nationale fait polémique à la radio, à la télévision et dans les réseaux sociaux et les médias en ligne et la grande presse qui ne tarissent pas des commentaires allant dans tous les sens.
Les protestations fusent de partout même au sein de la Chambre basse du Parlement. Selon l’honorable Nzekuye, la session extraordinaire coûte 6 millions de dollars et non le double. Répondant farouchement à Nzekuye, Christophe Mbosso, Président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, qualifie cet élu du peuple de malhonnête et de mauvaise foi. Le doyen d’âge persiste et signe que les sessions extraordinaires précédentes ont toujours coûté 12 millions.
“Si la session extraordinaire qui regroupe 500 députés peut coûter 12 millions de dollars pour un travail de 28 jours, pourquoi alors destituer l’honorable Jean-Marc Kabund qui avait dit en son temps que le Congrès coûtait 7 millions de dollars pour seulement 1 jour, regroupant 500 députés nationaux, 110 sénateurs et leurs administrations respectives, le gouvernement et la présidence de la République ?” S’étonne Me Honoré Yenge, analyste politique. « Le malheur pour le bureau d’âge de l’Assemblée nationale est d’avoir demandé à haute voix ce que les autres faisaient sans cri ni trompette ».
Parmi les protestataires, il y a aussi les mouvements citoyens qui projettent de faire des sit-in devant le siège du Parlement pour dire non à ce budget éléphantesque du bureau Mbosso.
Pour Gauthier Muller Kasongo, Président et Coordonnateur du mouvement citoyen “Biso Peuple”(Nous le peuple) : ” Nous fustigeons cette tendance du Bureau d’âge de vouloir justifier une gabegie financière par une autre. Il faut que ce budget qui ne tient nullement compte des velléités sociales de la population soit revu à la baisse. La jurisprudence de détournement n’existe pas”.
En se fondant sur une prétendue utilisation de 12 millions de dollars par le bureau Mabunda, ce mouvement citoyen trouve ce comportement irresponsable et demande d’une part la révision à la baisse de ce budget, et d’autre part, la poursuite par l’IGF de la gestion des budgets des précédentes sessions extraordinaires.
« S’il faut poursuivre les bureaux précédents, il faut prendre un point de départ sinon on risquerait de cette façon de remonter jusqu’au père Adam et à la mère Eve ! Il faut tout simplement cesser de voler », pense un observateur neutre de la scène politique Congolaise.
Et à Gauthier Muller Kasongo d’ajouter : “Rien ne peut justifier ce montant. l’Assemblée nationale possède des urnes, des isoloirs et l’impression de 500 bulletins de vote leur suffit. Si 500 députés doivent se partager 12 millions de dollars pour un travail de 28 jours, où est alors la part du peuple qui continue à broyer du noir et croupir dans le chômage, des arriérés des salaires et des salaires modiques et autres difficultés auxquelles il fait et continue à faire face? S’interroge-t-il.
Par Joseph Lounda

Par Joseph Lounda

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments