0 0
Read Time:2 Minute, 57 Second

Décrétée année d’action par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, l’an 2020 était la plus difficile du fait de l’apparition brusque de la pandémie de Covid 19.
Si les grandes économies du monde comme les Etats-Unis, la France et la Chine ont été frappées de plein fouet par la Covid 19, personne alors ne peut sembler ignorer ses conséquences néfastes socioéconomiques dans notre pays.
Nombreuses sont des entreprises congolaises qui sont tombées en faillite et recherchent jusqu’alors le financement du gouvernement pour redémarrer.
Voyant que la situation était devenue hors contrôle, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi a créé en plein confinement le Fonds National de Solidarité Sociale pour lutter contre le Corona virus (FNSSCV).
Ainsi il a été demandé aux hommes et femmes de bonne volonté de contribuer pour aider notre pays qui a une économie très faible à faire face à la pandémie.
C’est ainsi que contre toute attente, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) que dirige des mains de maître Madame Agnès Mwad était la première à donner un chèque de 1 million de dollars américains et une ambulance pimpant neuf aux responsables de FNSSCV pour soutenir les actions du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi dans la lutte contre la Covid 19.
Et pourtant, durant cette période de confinement presque toutes les entreprises publiques et privées étaient fermées et incapables de verser les salaires à leurs agents mais à la CNSS ce n’était pas le cas. Ici, les agents et retraités continuent à bénéficier régulièrement de leurs salaires. On dirait que la Covid 19 n’a pas affecté la CNSS qui continue à fonctionner tout en observant les gestes barrières et à respecter ses obligations sociales dont la prise en charge des personnes de 3ème âge, une catégorie plus vulnérable et plus exposée à la maladie.
Malgré la Covid 19, la DG Agnès Mwad n’a pas hésité une seule fois à appliquer les prescrits de la loi portant régime de sécurité sociale. Elle a continué à payer régulièrement les assujettis du régime de sécurité sociale, les travailleurs et les retraités.
Malgré le temps difficile dû au Corona virus, les travaux de réhabilitation de l’hôtel Congo Palace de Kisangani n’étaient pas arrêtés. A ce jour, n’eut été l’agenda chargé du Chef de l’Etat, cet hôtel 4 étoiles, propriété de la CNSS serait déjà inauguré.
Voilà pourquoi, elle occupe avec son entreprise la tête du sondage “Le Point” et plébiscitée à cet effet meilleure mandataire de la période Covid 19 et de l’année 2020. L’on peut ainsi dire sans peur d’être contredit, que tant que Agnès Mwad manifestera cette volonté de booster son entreprise, la CNSS ne sera jamais détrônée de la tête des sondages.
Cette reconnaissance n’est pas le fruit du hasard mais plutôt l’amour acharné pour le bien-être de ses concitoyens dont anime la DG Agnès Mwad. Elle est la meilleure mandataire de toute l’histoire de l’INSS. C’est elle qui est l’architecte des réformes des régimes de sécurité sociale dont plusieurs pays Africains s’inspirent à ce jour. Pour lui prouver leurs reconnaissances, elle a était élue pour deux ans par ses pairs Africains en mars 2020, Présidente du Blaisac (Bureau de Liaison de l’Association Internationale de Sécurité Sociale pour l’Afrique Centrale).
Pour clôturer l’année 2020 en beauté, la CNSS a payé la rente de survie aux retraités, les allocations familiales aux travailleurs ainsi que la rente du 4ème trimestre.
Agnès Mwad restera à jamais un modèle de bonne gouvernance dont tout mandataire public doit s’inspirer. Félicitations Madame.

Par Espérance Esenge Mulenda

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments