0 0
Read Time:1 Minute, 29 Second

Alors que le peuple Congolais en général attendait ce dimanche 09 mai le verdict de la Confédération Africaine de Football  (CAF) sur le litige opposant la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) à la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot) concernant le dossier Guelord Kanga, l’instance continentale du football vient de renvoyer pour une semaine, l’examen de la plainte de la RDC après l’ajout le week-end derner par la FECOFA des nouveaux éléments qui accablent le Gabon.

Nos fins limiers affirment que parmi ces nouveaux documents ajoutés par la FECOFA pour appuyer son accusation  figurent notamment le numéro de la carte d’électeur du joueur Guelor Kanga obtenu en 2006 à Kinshasa et les documents prouvant des aller et retour effectués par l’athlète litigé à partir de l’aéroport international de N’djili à Kinshasa.

Selon une source digne de foi, la Direction Générale de Migration (DGM) aurait apporté un grand coup de pouce à la démarche de la FECOFA.

A titre de rappel, la FECOFA accuse les Panthères du Gabon d’avoir participé aux éliminatoires de la CAN 2021 avec un joueur non en règle avec les textes légaux en vigueur à la Caf. L’on peut citer la véracité du nom, de la nationalité, de la date ainsi que du lieu de naissance et de l’éligibilité de l’international gabonais Guelord Kanga.

La CAF a donc renvoyé le verdict au 16 mai prochain. L’annonce a été faite  par la commission jury disciplinaire de cette instance du football continental via visio-conférence au Secrétaire Général intérimaire de la FECOFA, Belge Situatala. 
Ainsi les congolais qui espèrent déjà un issu favorable de la démarche entreprise par leur fédération, peuvent encore prolonger d’une semaine leur attente.
Wait and see
Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments