0 0
Read Time:2 Minute, 3 Second

Alors que l’Angleterre vient de publier un communiqué à l’intention des fédérations pour annoncer l’interdiction de joueurs convoqués par leurs sélections nationales à quitter le pays suite aux mesures prises pour lutter contre la Covid-19, la RDC voit le nombre des Léopards censés regagner la tanière se réduire dangereusement avant la date du rassemblement prévu à Kinshasa.
Avec l’absence confirmée de Jackson Muleka, celle pressentie de Kebano et sûrement celle de Fabrice Nsakala entre autres, plusieurs voix commencent à réclamer la présence obligatoire de Meschack Elia. En effet, cela fait maintenant plusieurs convocations que cet ancien joueur du TP Mazembe décline des invitations lui envoyées par les différents sélectionneurs de la RDC.
C’est un secret de polichinelle, tout le monde connaît les contours “du transfert” de Meschack Elia de Mazembe à Young boys de Berne en Suisse. Depuis lors, cet ancien coéquipier de Issama Mpeko a toujours déclaré craindre pour sa sécurité une fois qu’il refoulerait ses pieds à son pays natal.

Des garanties sécuritaires exigées

Sachant que la RDC recevra la Tanzanie le jeudi 2 septembre prochain à Kamalondo, fief du TP Mazembe avec qui Elia a des contentieux judiciaires, certains Congolais exigent que les hautes instances garantissent la sécurité de Meschack Elia comme ce fut le cas avec Ben Malango lors du déplacement de Raja de Casablanca à Lubumbashi pour jouer contre Mazembe. Ben Malango qui, en prenant la place de J. Muleka dans la sélection, risque aussi de se retrouver dans le même cas que le Congolais de Young Boys.

Un talent en puissance

Il paraît clairement aujourd’hui que la présence de ce joueur qui a écrit l’épopée du chan Rwanda 2016 est plus qu’une nécessité, c’est une obligation !
En effet, suite à ses performances avec son club suisse de Young boys, Hector Cuper ne peut se permettre de manquer l’un des pions majeurs capables de l’amener à accomplir son principal objectif avec les Fauves congolais à savoir, la qualification à la phase finale de la Coupe du monde prévue au Qatar en 2022.
En sortant avec brio de deux confrontations avec une qualification à la main pour la phase finale de la Ligue des champions de l’Uefa 2021-2022 pour Young Boys, Meschack Elia sera sûrement l’atout majeur des Léopards pour la double confrontation face à la Tanzanie et au Bénin.
Ceci ne pourra être possible que si sa présence est rassurée et sa sécurité garantie.
Nous y reviendrons.

Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments