Latest Posts

30 Juin 2021 : Sortie officielle du single « DADA » du maestro Sire Joël Ngoyi !

"DADA", à l’origine de cette chanson, une rencontre quelque part au Nord-Kivu entre l'artiste conteur-chansonnier Sire Joël Ngoyi et une jeune femme...

Botswana : Découverte du 3ème plus gros diamant au monde (1098 carats) !

Un diamant de 1098 carats a été découvert cette semaine au Botswana, dans la mine de Jwaneng située à quelques dizaines de...

Football féminin, Bikira vs Amani en finale, Trudon Kaseso : Que le meilleur gagne !

Après la qualification de son équipe le FCF de Bikira de Kinshasa, le président-sponsor Trudon Kaseso est sorti de son silence pour...

Football féminin : Bikira élimine Mazembe et va jouer Amani en finale !

Le stade des Martyrs de la Pentecôte à vibré au rythme du football féminin ce vendredi 18 juin 2021. À l'affiche un...

Entretien exclusif avec Yves Diba Ilunga de l’AS V.Club : « Le Manager est la sentinelle de l’équipe ! « 

Lors d’un tête-à-tête avec les chevaliers de la plume, le manager de V.Club Yves Diba Ilunga est revenu sur son rôle au sein de cette équipe championne de la RDC, cette année. Brossant avec tact et intellect ses réalisations, le Team manager a fait certaines révélations qui ont mis à la lumière son indispensable travail de l’ombre. Saisissant le taureau par les cornes, Yves Diba, grâce à un franc parler pragmatique, n’a pas hésité à filer certains détails sur des dossiers chauds de l’équipe cher à Bestine Kazadi.
La rédaction revient, ci-dessous, en résumé sur cet entretien riche en éléments et en révélation.

La Rédaction : Bonjour Manager, V.Club champion, d’aucuns pensent que c’est aussi à cause de votre travail abattu d’arrache-pied au niveau du recrutement. Comment avez-vous procédé ?

Yves Diba Ilunga : Bonjour. Normalement Concernant le recrutement, chaque département joue son rôle. Avant de parler de recrutement proprement dit, je dois rappeler qu’avant le début de cette saison, il y a eu des départs massifs au sein de V.Club. Avec les joueurs restant, il fallait garder une base solide afin d’éviter que l’équipe ne reparte à zéro. À cause de cette situation, j’avais proposé un projet de recrutement au staff technique qui n’a pas hésité d’émettre son point de vue concernant surtout les profils des joueurs. Après cela, on s’était retrouvé avec plus de 50 joueurs proposés. J’ai pris plus ou moins 6 mois à travailler sur cette liste. En effet, il fallait visionner tous les joueurs, étudier leurs CV sans oublier de suivre leur parcours respectifs. Après ce travail de longue haleine, j’ai retenu 5 joueurs venus de l’étranger et 10 locaux. Par après je suis allé présenter ma liste peaufinée à la Présidente de la coordination, Bestine Kazadi en y insérant le budget prévisionnel pour l’acquisition des joueurs retenus.
Donc en résumé je dirais, le staff technique donne le profil du joueur voulu ou carrément propose un nom, le manager se charge de chercher les joueurs selon le profil proposé. Il peut aussi, selon les prérogatives de son travail, en proposer d’autres suivant la philosophie du club et enfin il propose un contrat. La présidente agrée et disponibilise les moyens nécessaires et c’est après qu’on procède à la signature du contrat des joueurs. C’est vraiment un travail d’équipe où chacun doit jouer son rôle.
Au regard de ces éléments, il me serait impossible de me vanter d’avoir fait un truc exceptionnel au sein de l’AS V.Club, je me suis contenté de bien faire mon travail. Pour ce sacre, je crois sincèrement que c’est à la présidente Bestine Kazadi de recevoir tous les honneurs.
Voyez, je peux beau cibler des meilleurs possibles mais si les moyens ne suivent pas, ils ne s’engageront jamais avec V.Club. Et mieux, même s’ils sont déjà chez nous, s’ils ne sont pas mis dans de meilleures conditions possibles, l’équipe aura toutes les peines du monde de tirer le meilleur de ces joueurs-là.

LR : Justement manager, vous venez de le souligner que chaque département doit jouer son rôle. Nous voulons maintenant connaître votre apport personnel dans ce sacre de V.Club

YDI : A la foulée je citerai le fait d’avoir consenti tout mon temps à réfléchir sur l’équipe avec tous les détails possibles. M’inspirant de mon expérience personnelle dans le football professionnel, il fallait que je trouve des moyens abordables pour calquer le modèle professionnel du football applicable ici en RDC. Et je le répète encore, madame Bestine Kazadi est la première personne sur laquelle il faudra jetter des fleurs. Le modèle professionnel nécessite énormément de moyens. Il y a tellement d’exigences que si les moyens ne suivent pas, aucune réalisation palpable ne sera visible. Prenez par exemple, il faut un régime alimentaire spécial et spécifique à chaque joueur, un apport des vitamines. Il lui faut un bon logement, un très bon stage et en cas de voyage, il faut trouver un complexe hôtelier avec service haut de gamme afin d’éviter des plaintes du joueur. Nous savons que quand cela arrive : il est automatiquement déstabilisé mentalement. Voilà donc quand j’ai élaboré tout ça, je l’ai soumis à la présidente qui l’a aussitôt approuvé. Et je peux vous assurer qu’elle est allé jusqu’à se sacrifier à plus de 200% afin que cet ambitieux programme, à savoir faire de V.Club une équipe professionnelle, soit réalisé !
Et si on revient sur ma modeste contribution au sacre de l’As V.Club, je peux vous révéler qu’elle ne s’arrêtait pas que sur la vue globale de l’équipe. J’ai procédé, tout au long de la saison finissante, à un suivi minutieux de chaque joueur !
Je peux illustrer des cas de contre-performance de certains joueurs sur le terrain suite à un problème d’intégration. Alors que de voix commençaient à réclamer leur départ à la mi-saison, j’ai dû insister pour leur maintien car j’étais sûr de mon travail intelligemment abattu lors de leur recrutement. Je profite donc de cette occasion pour interpeller nos supporters. Quand ils confient une tâche à une personne, il faut lui laisser le temps de s’acquitter de sa tâche et attendre la fin pour juger la qualité de son travail. Il y a eu trop de jugement précipités au début de la saison, d’autres à mi-parcours, jugements que je qualifierai personnellement de mal intentionnés vu la façon discourtoise et peu logiques avec lesquels ils avaient été menés. Retenez ceci, lorsqu’un joueur arrive dans un nouveau club, il lui faut un temps d’adaptation. Et ceci doit être accompagné d’un suivi strict d’un responsable du club, et c’est ça mon rôle de manager. A défaut d’avoir plusieurs personnes pour m’épauler, j’ai fait ce travail tout seul.


Si vous voulez un peu de détails je peux vous en procurer. Exemple après les entraînements, je suis Merveille Kikasa pour me rendre compte de ses conditions de vie de genre il mange quoi, il dort suffisamment et dans quelle condition… vérifier qu’il n’ait pas de problèmes à la maison, en famille bref, on élabore tout un programme de suivi personnel d’un joueur. C’est comme ça que vous avez vu certains joueurs décriés au début, revenir en forme et en pleine puissance à la seconde partie du championnat.
Dans des cas précis je peux parler de Mbarga qui a connu de sérieux problèmes d’adaptation et d’acclimatation. Il y avait un problème d’équilibre entre sa préparation physique et son régime alimentaire vu le gabarit du joueur. C’est en faisant le suivi personnel de Mbarga que j’ai pu détecter ce problème et immédiatement un travail de récupération laborieux a été effectué et nous avons tous vu ses fruits. Et je me suis dit que je ne m’étais pas trompé avoir passé 6 mois le nez plongé dans les dossiers du recrutement. Il fallait juste du temps et un accompagnement pour tirer le meilleur de ce joueur.
Fiston Mayele, vous avez constaté avec moi qu’à un certain moment, il n’y arrivait plus. Les gens ont commencé à le critiquer par rapport à sa baisse de régime alors que d’aucuns ignorent que ce joueur venait de se marier. Hors gérer sa carrière professionnelle en étant célibataire est totalement différent pour un athlète marié appelé à mener aussi une vie de couple. Pour moi, cette baisse de régime s’est justifier par le manque d’accompagnement du joueur en pleine transition de sa vie. Ce n’est pas un tabou. Si vous regardez bien, vous verrez que la plupart des joueurs professionnels se marient généralement lorsqu’ils atteignent la trentaine en âge. Car là, ils sont assez mâture pour pouvoir concilier leur deux vies, c’est à dire maintenir la stabilité de son couple tout en respectant les exigences de la profession.
Regardez à la fin, on a tous vu comment Fiston Mayele a explosé et que V.Club a présenté un football alléchant.

LR : Parlons un peu d’un cadre actuel de V.Club. On a vu Omossola s’intégrer rapidement chez V.Club et briller de mille feux. Quel est le secret ?

YDI : Il y a des joueurs exceptionnels, des oiseaux rares qui peuvent débarquer nouvellement dans une formation et s’adapter immédiatement, Omossola en fait partie. J’ai vu ce joueur venir chez V.Club très concentré et rempli d’ambitions. Dans mon travail, je n’ai pas vraiment eu de difficultés pour canaliser son potentiel en max. Mais après, Omossola reste un humain et c’est là que j’interviens. Vous savez, le manager c’est la sentinelle de l’équipe. Je suis appelé à analyser la performance de chaque joueur. Je dois faire son suivi non seulement sur le plan technique mais aussi au niveau du mental sans oublier, bien évidemment les à-côtés du football. Quand ce travail laborieux de longue haleine n’est pas fait convenablement, vous verrez facilement des supporters discréditer certains éléments pourtant très talentueux. Il faut être très vigilant surtout quand on est manager d’une équipe qui évolue dans une ville aussi festive que Kinshasa. Des joueurs, qui sont des stars, restent très exposés aux différentes tentations festives de Kinshasa d’où il faut une vigilance sévère du manager allant jusqu’à vérifier le niveau de sécurité pendant les internements des joueurs.
En gros, à la préparation physique, mentale et aux entraînements méthodiques il faut ajouter un suivi en dehors du terrain et un accompagnement assidu des joueurs c’est avec ça qu’on obtient un résultat satisfaisant. C’est donc un peu en quoi consiste le travail du manager que vous vous pouvez juger dans son apport dans le résultat obtenu par une équipe.

Propos recueillis par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo

Latest Posts

30 Juin 2021 : Sortie officielle du single « DADA » du maestro Sire Joël Ngoyi !

"DADA", à l’origine de cette chanson, une rencontre quelque part au Nord-Kivu entre l'artiste conteur-chansonnier Sire Joël Ngoyi et une jeune femme...

Botswana : Découverte du 3ème plus gros diamant au monde (1098 carats) !

Un diamant de 1098 carats a été découvert cette semaine au Botswana, dans la mine de Jwaneng située à quelques dizaines de...

Football féminin, Bikira vs Amani en finale, Trudon Kaseso : Que le meilleur gagne !

Après la qualification de son équipe le FCF de Bikira de Kinshasa, le président-sponsor Trudon Kaseso est sorti de son silence pour...

Football féminin : Bikira élimine Mazembe et va jouer Amani en finale !

Le stade des Martyrs de la Pentecôte à vibré au rythme du football féminin ce vendredi 18 juin 2021. À l'affiche un...

Don't Miss

Vodacom L1 : L’AS V.Club sacré champion !

Après un moment de suspens causé par l'attente de la décision de la Ligue nationale de Football (Linafoot) au sujet d'une plainte...

Supposé détournement par l’IGF : Congo Airways met en garde ceux qui ternissent l’image de la société et de ses dirigeants ! (Voir communiqué)

Après la publication le vendredi 28 mai dernier du rapport de l'IGF sur la mission d'audit de la gestion à la compagnie...

La proposition des lois de Noël Tshiani divise le clan Tshisekedi !

La proposition des lois proposée par Noël Tshiani sur le verrouillege à l’accès à la présidence de la République et autres fonctions...

Éventuelle éruption volcanique à Goma : « le danger est permanent, la population doit rester vigilante ! » (OVG)

L’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) a enregistré, lundi 31 mai, 71 tremblements de terre autour du volcan Nyiragongo. Selon le rapport quotidien...

Kisangani-Crimes économiques : Affaire ciment Brazzavillois Dangote, la DGDA victime ou complice ? ( Dossier )

Du côté DGDA, un silence de cimetière couvre cette affaire alors que dans la foulée, la société Zao Wax dépêche son avocat...

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Activé Notifications    J'accepte Non merci
Ckogxgiokjhx