0 0
Read Time:1 Minute, 34 Second

Le Président Tshisekedi a exprimé ce samedi 29 mai 2021 devant la presse son souci de se rendre au Nord-Kivu pour se rendre compte de la situation sur place et apporter son soutien et réconfort à la population suite à l’éruption du volcan de Nyiragongo.

Le chef de l’État a fait savoir qu’il prendra rapidement l’avion en compagnie de la première dame, dès que l’aéroport soit de Goma ou de Kavumu sera ouvert.

« Dès que possible, les génies militaires ainsi que d’autres organisations seront dépêchés à Goma pour anticiper déjà le retour de ces déplacés. Et c’est peut-être à cette occasion là, dès que les aéroports seront, celui de Goma ou peut-être celui de Kavumu, le premier qui sera ouvert dans la région va me permettre de me déplacer en compagnie de la première dame. Parce que je tiens à aller me rendre compte de l’organisation de la prise en charge de nos compatriotes mais également de leur apporter réconfort et soutien », a-t-il déclaré

Félix Tshisekedi a souligné toujours lors de cette conférence de presse que l’évacuation des habitants de la ville de Goma n’était pas évitable au regard des pronostics des scientifiques sur les risques encourus.

« Il fallait absolument qu’ils évacuent la ville parce que leur vie était en danger. Et très sincèrement, je préfère avoir des difficultés à prendre des populations en charge plutôt que de voir ces populations être décimées par une catastrophe naturelle parce qu’on n’a pas su anticiper », a-t-il noté.

Pour rappel, les aéroports de Goma au Nord-Kivu et de Kavumu au Sud-Kivu ont été fermés juste après cette éruption. Décision prise par le ministre des transports Chérubin Okende.

Corneille Lubaki
Actu 30 / MCP/Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments