0 0
Read Time:2 Minute, 11 Second


Dans un pays comme le nôtre où le Ministère des Affaires Sociales est quasiment inefficient, les personnes de troisième âge, les handicapés, les malades mentaux et les orphelins sont généralement abandonnés à leur triste sort. Trop souvent, ce sont des philanthropes, des églises et des ONG qui les assistent.

Le couple Jean-Paul et Judith Tsasa, initiateurs de la Fondation Tsasa Educ


Parmi les orphelins, il y a ceux qui ont perdu leurs parents à cause des guerres et autres calamités auxquelles la République démocratique du Congo (RDC) a fait et continue de faire face. En RDC, comme partout ailleurs en Afrique, les orphelins sont souvent marginalisés et tantôt accusés à tort d’être des sorciers.


Ne voulant pas suivre cette hérésie conceptuelle, le couple Jean-Paul et Judith Tsasa a créé une Fondation dénommée Tsasa Educ pour aider, encadrer et scolariser les enfants, et particulièrement les plus démunis. La Fondation fut créée en septembre 2019 et est présidée par madame Judith E. Tsasa.


À ce jour, la Fondation dispose de trois terrains dans la commune de Ngaliema, où seront érigés un centre de santé, une école et un orphelinat. Depuis 2019, la Fondation travaille en collaboration avec un orphelinat basé à N’Selé, dénommé Orphelinat Marie-Marthe où près d’une cinquantaine d’enfants sont hébergés et scolarisés.
Pour madame Judith E. Tsasa, le fait d’être orphelin ne rend pas un enfant moins intelligent que les autres. Ainsi croit-elle, sans l’ombre d’un doute, que parmi les orphelins que la Fondation accompagne et assiste, il sortira de très bons citoyens, des économistes, des mathématiciens, des juristes, des ingénieurs, des médecins et des hauts fonctionnaires.
Noël 2020 et Nouvel an 2021 : Mme Judith Tsasa très heureuse de communier avec ses enfants.


Le plus petit geste est toujours mieux que la plus grande des intentions, c’est ce qu’on peut lire sur le mur de la page Facebook de madame Judith E. Tsasa.


Désormais, ils ne sont plus orphelins, ils font partie intégrante de la grande famille qu’est la Fondation Tsasa Educ. Durant toute l’année et pendant les périodes de fêtes ou de rentrée scolaire, la Fondation Tsasa Educ s’illustre en offrant à l’intention de ces merveilleux enfants, sans contrepartie aucune, le nécessaire pour les rendre, tant soit peu, heureux. Tout en remerciant ceux qui les ont aidés et encouragés à garder l’espoir de bien vivre, Mme Judith E. Tsasa en appelle à la conscience de tous pour soutenir les plus démunis car estimant que le plus petit geste est toujours mieux que la plus grande des intentions.
Par Joseph Lounda

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments