0 0
Read Time:48 Second

Contrairement aux informations relayées dans les médias, la taxe relative au Registre des appareils mobiles (RAM) n’a pas été suspendue.

Dans une lettre envoyée au Président de la société 5C Energy RDC, Philippe Heillman, l’autorité de régulation des postes et télécommunications du Congo (ARPTC) a plutôt demandé la suspension du système billing 2.1. Ce système consiste à bloquer les activations à tous les téléphones qui ne sont pas en ordre avec le RAM.

La taxe relative au RAM défraie la chronique ces derniers jours. Au cours du Conseil des ministres du vendredi 07 mai, le gouvernement avait noté le mécontentement des utilisateurs des réseaux de télécommunication vis-à-vis des méthodes de prélèvement de la redevance RAM.

A cet effet, le vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur, Daniel Aselo Okito, a suggéré la constitution d’une commission interministérielle « pour examiner cette situation afin d’éclairer l’opinion ».

Par Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments