0 0
Read Time:1 Minute, 25 Second

Le FPI, le Fonds de Promotion de l’Industrie a récupéré sa parcelle abritant son siège social de l’avenue Lokele n°4 à Gombe. Cela a été rendu possible par le jugement n°6627 du Tribunal de Commerce de Gombe. Cette parcelle mesure 3 ares de superficie. Elle a été spoliée par des tiers qui ont été mis dehors le jeudi 10 décembre 2020 par un Huissier de justice encadré par des policiers.
Pour un peu de clarté, le FPI avait acheté de feu Justin-Marie Bomboko la parcelle n°cadastral 5404 mesurant 23 ares et 10 centiares. Par une magouille interne, un ancien gestionnaire de FPI a réussi à solliciter le 13 mai 2016 du CTI/Gombe le changement des titres et de la configuration du n°cadastral qui devient 8075 au lieu de 5404 et la superficie a été réduite de 23 ares à 20 soit une diminution considérable de 382, 56 m², ce changement n’est pas dû à un quelconque motif juridique ou administratif mais constitue une violation de la législature, une fraude dans la gestion du FPI.
Informé de ce dossier, l’actuel comité de gestion a saisi les instances judiciaires en vue de récupérer son bien spolié. Ce qui est chose faite. « La justice va faire son travail pour déterminer et poursuivre les auteurs, les coauteurs et les complices de cette spoliation », a dit Monsieur Christian OMBILINGO, Directeur Adjoint du Patrimoine et de la Logistique du FPI.
Pas de confusion ni de politisation. Ceci n’est pas un conflit parcellaire encore moins une réalisation hypothécaire ; ce n’est que l’exécution d’un jugement du tribunal de Kinshasa Gombe sur ce bien spolié.
Par Espérance Esenge

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments