0 0
Read Time:1 Minute, 19 Second

A propos des risques qui pèsent notamment sur le lac Kivu, Félix Tshisekedi a chargé le Ministre des Hydrocarbures de tout mettre en œuvre pour entrer en contact avec l’opérateur devant entamer les travaux de dégazage du lac Kivu et du Golfe de Kabuno.

Concernant le lac Kivu, les experts notent que le pire scénario, c’est une éruption fissurée ou phréatique-magmatique sous le lac et/ou un grand séisme de magnitude 6.5 ou 7. Ce qui aurait notamment comme conséquence une éruption limnique (éruption volcanique caractérisé par le dégazage brutal du lac) avec une remontée des gaz. 

Pour Kabuno, le Conseil des Ministres, à l’initiative du Président de la République, avait décidé en 2020 que le Ministre d’Etat, Ministre des Hydrocarbures ainsi que les Ministres ayant le Budget et les Finances dans leurs attributions prennent toutes les dispositions pour le dégazage à grande échelle du Golf de Kabuno avant la fin de la même année, mais le projet n’avait pas évolué. 

Pour rappel, en mai 2016, Aimé NGOI-MUKENA, à l’époque Ministre des Hydrocarbures, avait lancé les travaux de dégazage du Golfe de Kabuno. 

Le projet de dégazage amorcé dans cette partie du Lac Kivu permet d’éviter 2 millions de morts s’il y a explosion du CO2 selon les spécialistes.

A l’époque, le Gouvernement Congolais avait porté son choix sur l’entreprise française Limnological Corporation pour réaliser les travaux de dégazage du Golfe de Kabuno.

actualite.cd/Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments