0 0
Read Time:1 Minute, 44 Second

Les élèves finalistes du secondaire ont débuté ce lundi 30 août 2021 les épreuves de la session ordinaire de l’examen d’Etat édition 2020-2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la province de Lomami, plus de 25 000 candidats finalistes participent à ces épreuves de 4 jours repartis en 93 centres de passations qui ont été lancés par le ministre provincial de l’énergie et gouverneur intérimaire , Trésor Tshibangu Ilunga à partir du Lycée Tuivuleneyi dans la ville de Kabinda, chef lieu de la province de Lomami en présence des autorités éducationnelles de la province parmi elles, le ministre provincial de l’éducation a.i Guy Mutshi Mume, du Directeur Provincial de l’Enseignement Primaire Secondaire et technique Pitshou Désiré Kapenga Mbatshie ainsi que de l’Inspecteur Principal Provincial François Eloko Ea Bompandje.

Dans son speech, Trésor Tshibangu Ilunga a rappelé que la session ordinaire de l’examen d’Etat est le point de chute du processus de l’évaluation Certificative de l’enseignement secondaire.

” Ayant déjà passés les épreuves hors session, les finalistes sont invités à mettre du sérieux pendant les 4 jours de la session pour maximiser leur chance de réussite et d’espérer obtenir les diplômes mérité qu’ils seront capables de défendre. Cette dernière étape devrait être abordé avec détermination pour avoir des meilleurs résultats dans le compte de la province de Lomami.” a fait savoir, Trésor Tshibangu Ilunga, Ministre Provincial des Mines et gouverneur intérimaire.

Il a par la suite demandé aux intervenants de différents centres ont été demandés au travail tout en évitant les anti-valeurs qui risqueraient de sapé leur honneur mais aussi ternir la crédibilité de ce processus avant de rappeler que ces épreuves doivent se dérouler en observant les mesures barrières contre la Covid19.

Il sied de noter que pour cette première journée de la passation de l’examen d’Etat, nonobstant la pluie qui s’est abattue sur la ville de Kabinda durant 2h du temps avant le démarrage, aucun n’incident n’a été signalé partout en province.

Par Merveille Mpandanjila, Correspondant du Télégramme du Congo à Lomami et au Kasaï-Oriental

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments