0 0
Read Time:54 Second

Kinshasa s’est réveillé timidement ce mercredi 15 septembre 2021 après l’annonce de la marche interdite de Lamuka pour dire non à la politisation de la CENI, exiger les réformes électorales et institutionnelles et barrer la route au glissement.

L’on n’a pas besoin des lunettes médicales pour voir le dispositif sécuritaire renforcé.
Dans tous les artères de la Capitale.

Dispositif sécuritaire renforcée au Palais du peuple

Un check-point de la police est installé au palais du peuple pour empécher les manifestants de violer le siège du Parlement où il y a ouverture de la session parlementaire de septembre consacré au budget.

Selon les témoins, juste au début de la marche, le tandem Fayulu-Muzito etait ceinturé et escorté par la police afin de les empêchés de manifester.

Au niveau de la Tshangu, Clément Muza, Cadre de l’Ecide a été interpellé par la police.

Toutefois, les militants ne désarment pas et ne jurent que par la poursuite de leur marche. La circulation semble fluide jusque-là et aucun rassemblement est à signaler.
À suivre
Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments