0 0
Read Time:3 Minute, 9 Second

Les jours se succédant aux jours, les semaines aux semaines, la province du Kwilu commence à se relever lentement dans la politique. En effet, après avoir perdu plusieurs politiciens de grand gabarit comme Mungulu Diaka (Ya Mungul), Kamitatu Massamba, Antoine Gizenga, Takizala et tant bien d’autres, la province du Kwilu a traversé plus d’une décennie sans politicien digne de leur renommée sur l’échiquier national et international.
Tous ceux qui ont tenté d’émerger n’ont pas rassuré et convaincu. Il a fallu attendre pendant quelques années pour découvrir un leader parmi les jeunes de la classe montante. Jadis, le Kwilu qui était l’un des trois districts du grand Bandundu regorgeait le plus grand nombre des politiciens.
Présentement, conscients de cette réalité, certains politiciens de la nouvelle génération essaient d’émerger du lot par un discours responsable et cohérent orienté vers le développement du pays, vers un travail productif et surtout vers tant d’autres valeurs fondées sur le respect de la dignité, de l’intégrité de la personne humaine, de la tolérance et de l’égalité des chances pour tous.
Un bon politicien ne se confirme pas par un discours incohérent et creux, ni par un verbiage, dit-on, mais plutôt par ses œuvres, ses actes et par de bonnes initiatives.
Michel Balabala Kasongo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est de ces oiseaux rares qui rassurent et convainquent presque toute la population de la province du Kwilu.
Président national du parti « Action Congolaise pour la Tolérance et l’Egalité », ACTE en sigle, Michel Balabala est de nationalité Congolaise, docteur en philosophie politique et sociale et diplômé d’Etudes approfondies en Sciences politiques de l’Université de Genève / Suisse, Professeur Ordinaire à l’Université de Kinshasa et Professeur visiteur à l’Université Saint Augustin à Kinshasa, à l’Université de Kikwit et à l’Université Technologique Bel Campus de Kinshasa, ancien consultant à la Banque Mondiale chargé de la bonne gouvernance dans le grand Bandundu, Secrétaire Général Académique honoraire à l’Université Technologique Bel Campus de Kinshasa, Doyen honoraire de la faculté de psychologie et gestion des entreprises à l’Université de Bandundu, Coordonnateur provincial honoraire du projet de renforcement des capacités en gouvernance (PRCG/Banque Mondiale / Bandundu), Commissaire Spécial de la province du Kwilu et actuellement député provincial de la même province. Ceux qui ont connu Michel Balabala comme Commissaire Spécial et Gouverneur de province peuvent le témoigner. Ce monsieur ne passe jamais inaperçu à travers la province et la preuve est qu’on lui a collé le sobriquet de « Monsieur 100 jours ».
Dernièrement, pour tâter le terrain et tester sa popularité en tant que véritable leader, Michel Balabala a effectué une descente dans sa ville natale de Bulungu où il y a organisé une matinée politique et où il a officiellement annoncé son adhésion à l’Union Sacrée pour la Nation pour soutenir les idées du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Par ses qualités morales et intellectuelles avérées et aussi en tant que Professeur d’Universités, Michel Balabala a le profil qu’il faut pour représenter valablement  la province du Kwilu dans le prochain gouvernement de l’Union Sacrée  du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.
Toute la population de la province du Kwilu souhaite voir leur digne fils être retenu parmi tous ceux qui feront partie de la nouvelle équipe gouvernementale car ne pas tenir compte de ce choix manifesté par tous les filles et fils du Kwilu serait une façon pour le Président Félix-Antoine Tshisekedi de les oublier et les ignorer carrément.
C’est alors au Président de la République et au Premier Ministre d’apprécier ce souhait manifesté par la population de toute une province.
Par Jerry Matamba Fania
Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments