0 0
Read Time:2 Minute, 29 Second

La politique en RDC est devenue comme un jeu de ping pong. À peine installé, le bureau de l’Assemblée Nationale que dirige le Président Mboso Pwanga est visé par une motion initiée par l’honorable Willy Bolio du PPRD. L’objectif poursuivi par ce dernier est de  déstabiliser  les institutions de la république mais aussi de créer la confusion pour distraire le Chef de l’Etat Félix  Tshisekedi dans sa lourde mission de développer et de restaurer la paix sur toute l’étendue de notre pays.
Malgré ces tractations stériles à son encontre, le Président Christophe Mboso serein garde son calme habituel et fait plus parler sa sagesse et son sens élévé de la démocratie.
Le Pasteur Samuel Mbemba, Directeur de Cabinet du Président Christophe Mboso et élu de la circonscription de Lukunga, leader incontesté du Camp Luka, l’un des  le quartiers le plus populaire de la Capitale, ce dernier n’a pas encaissé cette sale besogne de son collègue, l’honorable Willy Bolio.
Il est monté au créneau pour recadrer  vite les déviations malveillantes de cet élu du PPRD (FCC, de triste mémoire).
Pour le directeur du cabinet  Samuel  Mbemba Kabuya, l’Honorable Bolio est très extremiste, il s’est évertué à initier une motion pour attaquer le bureau Mboso par une pétition sans fondément constitutionnel .
Logiquement sa démarche est entachée de plusieurs irrégularités a relevé ce pasteur.Voilà pourquoi sa propre famille politique a étouffée cette pétition dans l’œuf. Alors que la constitution de la République et le règlement d’ordre intérieur  l’autorise, après avoir récolté autant de signatures la prochaine étape est de déposer la pétition au bureau de l’Assemblée  Nationale, pourquoi n’a-il pas fait pour aboutir ces objectifs? Et pourquoi alors il passe son temps à se tergiverser par des sorties médiatiques stériles ? S’est-il étonné avant d’ajouter que les députés nationaux ne tomberont pas a des démarches aussi bas .
Le chemin de la de la démocratie est déjà bien balisé par une nouvelle dynamiques de l’Etat de droit initiée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui ne supporte plus des altercations au sein des institutions.
Pour Samuel Mbemba, Willy Bolio qui fut vice-ministre de l’Environnement, a ce titre, il est sensé maîtriser le rouage du fonctionnement des institutions. Hélas! s’est exclamé, le directeur du cabinet Samuel Mbemba.
Pour un député de l’Union Sacrée dont nous avons requit l’anonymat, ce recadrage  direct et immédiat de l’Honorable Dircab Samuel  Mbemba Kabuya à l’endroit de l’Honorable Willy Bolio est un K.O. et vaut son pesant d’or  pour décourager les autres. Car, son objectif était de nuire.
En ce moment où nos frères et soeurs sont massacrés et violés à l’Est du pays, l’Honorable Pasteur Samuel  Mbemba Kabuya appelle ses collègues députés à la solidarité et à l’unité derrière les institutions du pays le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour mettte fin en cette situation qui a tant  durée.
Par Oceanne
Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments