0 0
Read Time:4 Minute, 44 Second

Nous, activistes défenseurs des droits humains, militants des mouvements citoyens et organisations ainsi que dynamiques des jeunes engagés dans le processus de la consolidation de la démocratie en  République Démocratique du Congo;

Suivons de façon attentive le processus de la mise en place de la nouvelle CENI régie par la loi organique 21/012 du 3 juillet 2021, en particulier les tractations et péripéties relatives à la désignation par les huit Confessions religieuses du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI ;

Observons avec profonde préoccupation et amertume les tergiversations et l’incapacité des Chefs de Confessions religieuses à dégager l’unanimité autour du futur Président de la CENI ;

Réalisons que les principes électoraux fondamentaux d’expertise et expérience, d’indépendance, de professionnalisme et d’intégrité érigés en critère pour être membre de la centrale électorale ne peuvent faire obstacle au choix de ceux-ci, surtout quand il s’agit des Pères spirituels, à moins que d’autres motivations socio-économiques et sociologiques non-apparentes puissent présider audit choix ;

Notons malheureusement que les chefs des confessions religieuses ont toujours évolué dans une approche dichotomique  lorsqu’il s’agit  de l’enjeu «désignation du Président de la CENI.» Rappelons, dès lors, que la même situation s’est reproduite successivement en 2013, 2015 et 2019 et, encore une fois,  la même et/ou les mêmes confessions religieuses se sont illustrées en barrière ;      

Portons à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que les Confessions religieuses  soumettent le processus électoral 2023 à une impasse non-justifiée qui conditionne sévèrement  les efforts de la relance effective du processus électoral 2023 remis dans les rails grâce aux efforts soutenus et inlassables de l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale qui s’est engagé visiblement à matérialiser la détermination du Président de la République et Chef de l’Etat, Felix-Antoine TSHISEKEDI ;

Constatons, bien plus, la construction d’une synergie politique sous forme d’alliance de circonstance  autour des deux confessions religieuses dissidentes qui présage, sans conteste,  une crise politique en gestation avec conséquence de cautionner la stabilité du pays et l’élan de consolidation de la démocratie enclenché par le pouvoir en place ;

Alertons, à cet effet, que toutes ces manœuvres et stratagèmes politiques de mauvais goût sont de nature à orchestrer le glissement de l’échéance électoral 2023. Car on ne peut prétendre vouloir le respect du délai constitutionnel pour la tenue des élections de 2023 et s’illustrer en subterfuge quant à la mise en place de la CENI qui est le préalable déterminant pour la mise en marche du train des prochaines échéances ;  

Attirons l’attention des confessions religieuses concernées par le choix du Président de la CENI à la grave responsabilité qu’elles porteront si une telle situation d’illégalité et illégitimité électorale se produisait. Le peuple congolais ne laissera guère passer cette gravissime culpabilité qui frise la haute trahison de la démocratie du pays ;

Notons, par ailleurs, qu’en adressant un rapport de non-consensualité au Président de l’Assemblée Nationale, les confessions religieuses ont cédé le pouvoir leur reconnu par l’article 10 de la loi organique sur la CENI N°21/012 du 3 juillet 2021 de désigner le Président et le membre de la CENI en reconnaissant ainsi la latitude à l’Assemblée Nationale de pourvoir à ces deux sièges.

Recommandons, dès lors, aux honorables députés de prendre leur responsabilité en examinant profondément et objectivement le rapport de non-conciliation et le Procès-verbal lui soumis respectivement par les huit confessions religieuses et le groupe de six confessions religieuses, en vue de lever une option conséquente qui viderait cette question qui ouvre une crise indésirable au processus électoral. Point n’est besoin à ce stade de recourir de nouveau à la plateforme des confessions religieuses qui semblent profondément déchirer par les désaccords fondés des non-dits autres que l’intérêt de la Nation.

Au gouvernement de sécuriser tous les sièges des confessions religieuses impliquées dans le processus de désignation des délégués à la CENI ;

Condamnons avec la dernière énergie les violences perpétrées dans les paroisses de l’église catholique de Mbunjimay, au Centre pastoral Lindonge et dans la résidence du Cardinal, Archevêque de Kinshasa. La violence n’apporte jamais de solution efficace et durable. Par conséquent des telles méthodes vandalistes ne peuvent être tolérées.

Appelons la population congolaise, en particulier les mouvements citoyens et les dynamiques des jeunes à travers le territoire national,  à rester attentifs et éveillés  et à attendre la consigne de mobilisation pour des manifestations d’envergure contre toute force sociale ou politique qui tenterait d’enfreindre les efforts des Institutions à mettre en place la nouvelle CENI en vue de relancer le processus électoral 2023.

Fait à Kinshasa, le 04 août 2021

Pour les Mouvements citoyens et organisations des jeunes :

  1. BISO PEUPLE : KASONGO ILUNGA, Tél.: +243816065696
  2. MPLCA : SAKIRIKI NZNZI ,Tel. : +243825797070

3.CONGO UBUNTU : MUTIYA JADOT, Tél. +243818105137

  1. UJAC : PERCI TAMBWE, Tél. +243829454005
  2. CPP / RDC : MASENGU KAYOKA, Tel.+243815301043
  3. BOLONGO YA CONGO : JEAN CHARMANT KISWANGANA, Tél. +243825692597
  4. OPAM / RDC : ZACHARIE MWAMBA,Tél. +243810115354
  5. VICI : ADONIS MUAMBA, Tél. +243 817 990 530
  6. LA RUE RDC : NTAMBWE MWAMBA VINCENT, Tél. +243812763233
  7. LES DÉCIDEURS : MECHACK KAMBALE, Tél. +243 811 665 838
  8. J.E.N : Bovick KASHITA USHINDI, Tél. +243 810 871 029
  9. JUSTICE EN ACTION, Emmanuel MABUNGUTA, Tél. +243 820 658 318
  10. E.P.C.P : DELPHIN MWANZA, Tél.+243903483367
  11. SCCV : NSINI NGWALA, Tél. +243812641747
  12. JEUNESSE EN ACTION : MOUSTAPHA KALAMBAYI, Tél. +243 899 231 570
  13. MWANA MBOKA : Delorme MPOSHI, Tél. +243977779004
  14. R.A.P : Gustavo KASONGO, Tél. +243912931088

18.BISO BASI TELEMA : ELSIE LOTENDO, Tél. +2436020467

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments