0 0
Read Time:2 Minute, 27 Second

Félix Tshisekedi a dépêché une délégation à Kalemie dans la province de Tanganyika depuis ce mardi 9 mars 2021 pour identifier une nouvelle majorité parlementaire en sa faveur après avoir mis fin début décembre 2020 à la coalition avec son prédécesseur Joseph Kabila.

A en croire un député national membre de cette délégation qui s’est exprimé au sortir de l’audience avec le vice-président de l’Assemblée provinciale, il est temps d’imposer la vision du chef de l’État dans cette province.

« Nous sommes venus ici sur l’ordre du chef de l’État pour imposer sa nouvelle vision de l’Union sacrée. Ceux-là qui résisteront c’est leur problème car certaines vont tomber après l’identification d’une nouvelle majorité », a dit le député national Jhon Banza, élu de Kalemie.

Le 6 décembre, le président Tshisekedi a annoncé la fin de la coalition qu’il formait avec son prédécesseur Kabila et la mise en place de sa nouvelle coalition.

Zoé Kabila est le seul gouverneur qui a dit non à Félix Tshisekedi pour adhérer à l’union sacrée comme ses collègues majoritairement du Front Commun pour le Congo (FCC).

Le gouverneur du Tanganyika a décidé de rester fidèle à son frère Joseph Kabila, contrairement à Richard Muyej du Lualaba et l’un des co-fondateurs du PPRD, qui a adhéré à cette vision du chef de l’État.

Tanganyika : 20 députés provinciaux sur 25, adhérent à l’Union sacrée

20 députés provinciaux ont adhéré à l’Union sacrée de la Nation dans la province du Tanganyika. La nouvelle a été rapportée à 7SUR7.CD le mercredi 10 mars 2021, par le député national John Banza Lunda, au cours d’un entretien.

Il affirme que sur 25 députés que compte l’assemblée provinciale du Tanganyika, 20 adhérent à l’union sacrée et constituent ainsi une nouvelle majorité parlementaire.

« Nous, membres de l’Union sacrée Grand Katanga, nous avons été envoyés au Tanganyika pour installer l’Union sacrée et essayer d’échanger avec les différentes parties prenantes sur la vision salvatrice du président de la République. Nous avons contacté les députés provinciaux qui sont sur place ici. Dans l’ensemble, nous disons que le Tanganyika est prêt à accompagner le chef de l’État dans sa nouvelle vision », a-t-il déclaré.

Et de renchérir : « Au moment où je vous parle, sur 25 députés provinciaux, il y a 20 qui ont déjà adhéré à l’Union sacrée. Nous continuons le travail. Nous allons faire le rapport de conclusion de nos échanges à qui de droit. Nous sommes très heureux de constater que la population du Tanganyika n’attendait que ça. C’est une bonne nouvelle de voir le Tanganyika se ranger derrière la vision du chef de l’État ».

John Banza Lunda affirme en outre, que cette adhésion des députés provinciaux à la vision du chef de l’État va accélérer le processus de développement de ladite province.

Africa 24 sur 24 Net /7sur7/ Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments