0 0
Read Time:1 Minute, 19 Second

À travers un communiqué dont une copie est parvenue à la Rédaction d’Actu30 CD, ce vendredi 6 août 2021, la Commission diocésaine Justice et Paix de l’Archidiocèse de Kinshasa exprime de profondes indignations face aux propos « discourtois et désobligeants » tenus dans différentes chaînes de télévision par Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), à l’endroit de l’église catholique.

« Rappelons et mettons en garde monsieur Augustin Kabuya et la bande des inciviques que la fin de la récréation a sonné et qu’ils subiront les conséquences de leurs actes devant Dieu et devant l’histoire », peut-on lire dans cette déclaration signée, le 05 août 2021, notamment par l’abbé Joël Kaba, son président.

Par ailleurs, cette Commission encourage l’église à demeurer dans sa mission prophétique ; « celle consistant à dénoncer le mal d’où qu’il vienne et à notre père le cardinal Archevêque métropolitain de Kinshasa à perpétuer ses messages pastoraux visant à dresser avec fermeté toutes les brebis égarées ».

Pour rappel, dans une matinée politique tenue, le mardi 03 août dernier à Kinshasa, le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, avait condamné la sortie médiatique du cardinal Ambongo sur les violences enregistrées contre l’église catholique.

Pour le numéro 2 du parti présidentiel, le discours tenu par l’archevêque métropolitain de Kinshasa a « réduit la valeur d’un cardinal à une position ethno-tribale et clanique ». Il a également appelé le cardinal Fridolin Ambongo à aller apprendre comment parler.

Par Emery Yakamua
Actu 30 / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments