0 0
Read Time:2 Minute, 6 Second

L’honorable Daniel Nsafu, l’infatigable guerrier de Moïse Katumbi répond à Augustin Kabuya. 
Dur à cuire , l’intraitable  Daniel Nsafu surnommé coup sur coup répond à Augustin Kabuya  avec une  agressivité verbale disproportionnée pour défendre  son cardinal Fridolin Ambongo.
Le meilleur élue de Mont Amba ,Mvuluzi pour ses fans, catholique fervent, extrémiste par nature , toujours frontal , l’honorable Daniel Nsafu ne fait point cas du pardon du Cardinal Fridolin Ambongo  envers les inciviques qui ont procédé à une descente punitive au centre Lindonge. Socrate pour sa verve oratoire, sans gang  a cogné dure sans relâche son adversaire jusqu’à la corde pour dire très bientôt il va donner un mot d’ordre pour en finir avec les inciviques sous les arbres (Parlement Debout).
L’ élu du regroupement Ensemble de Moïse Katumbi. Alors qu’il  était au maquis de  sa méditation ne s’est pas prononcé sur l’arrestation de Jacquis Ndala , le président  de la ligue de jeunes du parti de Moïse Katumbi. Nonobstant le pardon du Cardinal Ambongo le weekend dernier à la cathédrale, Daniel Nsafu est au front pour mettre en garde le parti au pouvoir qu’ils n’ont pas le monopole de la violence. Après une multiplicité des déclarations contre cet incivisme archaïque  émanant  de toute couche.Ce guerrier de Katumbi et natif de Matete  fait une déclaration de guerre pour tirer les oreilles de Augustin kabuya ,que cette pratique  odieuse soit la première et la dernière fois d’aller menacer le Cardinal à sa résidence.
Daniel Nsafu fonce  pour dire que le dérapage de l’Udps  commence à dépassé les limites de la tolérance. A cette folie de l’ivresse de lait du pouvoir, il faut une réponse disproportionée car dit -il  c’est l’unique language que l’Udps comprend clairement .  L’honorable Nsafu  s’étonne comment les militants d’un parti au pouvoir  au lieu de réclamer les emplois pour profiter de la lutte de 38 ans , curieusement ils font fausse route et aller  attaquer le centre Lindonge du cardinal.
L’Honorable Daniel Nsafu chauffé à blanc cite plusieurs fois et  nommément Kabuya    secrétaire général de l’Udps pour le mettre en garde car dit il personne détient le monopole de la violence dans cette Ville.
En catholique fervent Daniel Nsafu appelle tout les fidèles catholiques à être prêt  pour défendre le cardinal par un slogan de la bataille : “Ne touche pas mon cardinal”. 
Enfin, Daniel Nsafu prend la communauté nationale et internationale à témoin d’un parti politique au pouvoir  qui a la place de trouver des solutions pense intimider les gens par des méthodes barbares.                           

Par Gérard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments