0 0
Read Time:58 Second

La sentence est donc tombée. L’ancien président de la Ceni, écope de trois ans de prison ferme. C’est ce mardi 26 janvier 2021, tard dans la soirée, que Ngoy Mulunda a été fixé sur sa peine, suite à ses propos qualifiés de “sécessionnistes” lors de la commémoration, à Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, du 20ème anniversaire de la mort de M’zée Laurent-Désiré Kabila.
Pendant l’audience, le pasteur a préféré garder silence. Devant ce blocage, les juges ont choisi de projeter les vidéos enregistrées lors du culte d’action de grâce en mémoire de M’zée.
Le procès s’étant déroulé sous le régime de la flagrance, les juges se sont immédiatement réunis à l’issue de l’audience pour délibérer. Et le verdict a été prononcé la même nuit. L’ancien président de la Ceni écope ainsi de trois ans de prison avec une clause d’arrestation immédiate.
Pour rappel, ce dernier avait, en présence de ses partisans qui arboraient le drapeau de l’Etat indépendant du Katanga, menacé d’entrer en rébellion contre l’État au cas où certains leaders katangais n’étaient pas respectés.
congo-press.com / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments