0 0
Read Time:1 Minute, 15 Second

Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce lundi 08 mars 2021, en rapport avec la déclaration d’Augustin Kabuya qui a posé comme préalable à l’organisation des élections l’identification de la population, déclaré que c’est un aveu d’échec du bilan de l’UDPS au pouvoir.

« C’est comme un aveu d’échec déjà lorsqu’il commence a demandé de délai supplémentaire. On est encore à 3 ans. Vous voyez que c’est une sorte d’échec de leur bilan avant même qu’on arrive en 2023 parce qu’en ce moment là c’est la population qui le jugera sur le plan politique, économique, sécuritaire et social. Ce qu’ils ont fait de ce pouvoir là », a déclaré Ferdinand Kambere.

À ce sujet, F. Kambere a fait savoir que l’ex-chef de l’État Joseph Kabila a déjà mis fin à toute sorte de glissement au pouvoir à travers l’alternance pacifique.

« Donc je crois que les gens sont en train d’oublier lorsqu’on dit que Kabila est le père de la démocratie, de l’alternance dans notre pays. Ça signifiait que lorsque Kabila a accepté de ne plus être candidat à sa propre succession (…) Kabila par ce geste là, a mis fin à toute sorte de glissement. C’est pour que les gens aujourd’hui  à partir de ce moment là commence à s’habituer à respecter le délai constitutionnel », a-t-il ajouté.

Par Roberto Tshahe

7sur7/Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments