0 0
Read Time:1 Minute, 54 Second

Le Ministre de la Santé Jean-Jacques Mbungani est monté sur le créneau pour motiver la population à se faire vacciner afin de se prévenir contre la Covid-19.

Alors que les méchantes langues passent leur temps pour véhiculer des fausses informations dans les réseaux sociaux pour décourager la population à prendre le vaccin anti-Covid spécialement le produit AstraZeneca, le Ministre Jean-Jacques Mbungani et son Vice, Mme Véronique Kilumba ont jugé bon de répondre aux critiqueurs par des beaux exemples.

Partout à Kinshasa comme dans toutes les grandes villes du pays, on peut apercevoir des grands panneaux publicitaires où l’on voit ces deux personnalités se faire vacciner.

Le mercredi 3 septembre dernier, ces deux membres du gouvernement central ont fait le déplacement de la Clinique Ngaliema pour prendre leur deuxiéme dose du vaccin contre la Covid-19 après avoir reçu leur première dose du vaccin AstraZeneca il y a 8 semaines (1er juillet 2021).

Nous avons pris la décision, Madame la Vice-ministre et moi-même, de prendre aujourd’hui notre deuxième dose du vaccin AstraZeneca. Il vous souviendra que nous avons été vaccinés le 1er juillet, pour la première dose. Il était normal que, 8 semaines après, nous venions prendre la deuxième dose. C’est toujours dans le cadre de la sensibilisation pour la vaccination contre la pandémie Covid-19 que nous sommes venus ici nous faire vacciner pour la deuxième fois” a déclaré le docteur Jean-Jacques Mbungani Mbanda.

Et d’ajouter : “Madame la Vice-ministre de la Santé et moi-même, nous nous sommes donné cet élan d’exemple pour motiver la population à se faire vacciner. Nous n’avons pas d’autre choix que d’adopter la vaccination comme un élément de la riposte contre la pandémie Covid-19. Voilà la raison de notre passage ici à la Clinique Ngaliema”, a conclu le Dr. Jean-Jacques Mbungani.

Notons que le ministre Jean-Jacques Mbungani de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a profité de l’occasion pour rappeler à la population l’importance de cet acte qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de vaccination, qui a été relancée depuis le 17 août dernier, après la réception de 51.840 doses du vaccin AstraZeneca par le Gouvernement congolais.

Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments