Vodacom L1 : L’AS V.Club sacré champion !

0
52

Après un moment de suspens causé par l’attente de la décision de la Ligue nationale de Football (Linafoot) au sujet d’une plainte introduite par le CS Don Bosco, l’As V.Club de Kinshasa peut officiellement fêter son sacre. Après un parcours élogieux devant tout le monde et une victoire sur tapis vert face à Mazembe : l’équipe chère à Bestine Kazadi est championne de la 26eme édition du championnat d’élite congolais.
Approché par la presse à cette occasion, Yves Diba, le Team manager des “Bana Vea” n’a pas pu retenir sa joie. Pour cet ancien international congolais, il s’agit du fruit d’un travail collectif abattu en amont par tout le club.


“Ça n’a pas été facile. Aujourd’hui toutes les équipes à la Ligue 1 se valent pratiquement. Comme vous l’avez constaté, cela s’est joué aux petits détails près”, a renchéri Yves Diba, le recruteur principal de l’As V.Club.
Pour lui, s’il faudra attribuer cette consécration des Dauphins Kinois à une seule personne, ça sera à la présidente de la coordination, Bestine Kazadi. En effet, à en croire le manager de “Vea”, la présidente n’a aménagé aucun effort pour mettre l’équipe dans les meilleures conditions possibles. En consentissant d’énormes sacrifices, Bestine Kazadi a pu mettre tous les moyens financiers que matériels exigés par différents départements du club Vert-noir.

Le titre se gagne au début de la saison

Pour le manager de V.Club, toute équipe qui veut jouer le titre, doit s’y préparer dès le départ de la saison. Qui veut aller loin, ménage sa monture, dit-on. “Aujourd’hui très peu sont ces supporters qui savent que j’ai pris plus de 6 mois pour préparer le recrutement de V.Club. J’avais sur ma table de travail, une liste de plus de 50 joueurs toute tendance confondue”, a révélé l’ancien Cheminot.
Après avoir minutieusement étudié le portrait de chaque joueur, le Team manager retiendra 15 joueurs à savoir, 5 étrangers et 10 joueurs locaux. Ajoutés dans l’ossature de V.Club, c’est cette symbiose qui a donné cette équipe très compétitive à Jean-Florent Ibenge, le patron du staff technique.
Répondant à la question lui posée concernant sa méthodologie de travail, Yves Diba a indiqué que l’entraîneur propose ses besoins en étalant des profils des joueurs qu’il aura besoin et c’est au manager de trouver ces joueurs en se focalisant sur les profils exigés par le patron du staff technique.
“Après avoir étudié les vidéos, analysé les parcours et apprécié les CV des joueurs, je suis allé proposé ma liste à la présidente sans oublier le budget qui allait avec”, s’est rappelé Yves Diba.
Après quelques modifications bénignes en parfaite collaboration avec le staff technique, V.Club avait trouvé des remplaçants dignes de ses projets. Il sied de signaler qu’à la fin de la saison écoulée, plusieurs joueurs de “Bana Mbongo”  avaient quitté le navire laissant des vides qu’il fallait habilement comblé.

Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments