0 0
Read Time:1 Minute, 2 Second

Hier à Mbuji-Mayi, chef lieu de la nouvelle province du Kasaï Oriental, un véhicule a vive allure a raté le virage et a percuté un fut d’essence et son propriétaire à côté d’une maman qui grillait des patates douces.
Cette collusion a provoqué un incendie avec une flamme  dont la hauteur a attiré la foule.  Notre correspondant sur place confirme la mort de la maman et le propriétaire du fut d’essence.
Il atteste par ailleurs quelques motards “wewa” rescapés avec des brûlures du troisième degré comme ci-joint la photo de  la victime.


C’est ici que revient l’epineuse question de la gestion et des transports de ces combustibles.
Ces cas d’incendie fusent dans tout les coins et recoins de la République. Le ministre des hydrocarbures Didier Bidimbu interpellé.
Alors que le ministre venait incessamment de décanter la situation de  ces vendeurs de carburants communément appelés “kadaffi” à Moanda au Kongo Central.


Le cas de Mbuji Mayi s’ajoute parmi tant d’autres qui nécessite la rigueur dans l’application du règlement dans ce secteur de la gestion et les transports des combustibles.                    
Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments