0 0
Read Time:2 Minute, 20 Second

Il n’est un secret pour personne, le conservateur des titres immobiliers Kisangani-Nord, Bruno Likombe fait face aux tirs croisés d’un réseau mafieux, cela n’étonne que les néophytes.

En effet, depuis un temps, suite à sa rigueur, le CTI Bruno Likombe fait face au chantage, calomnie, montage et autre médisance de tout genre sans qu’il ne réponde à ses détracteurs.

Le dernier en date est sans nul doute, vous vous en doutez, le faux dossier de vente des parcelles de l’ex-président de la Fédération des Entreprises du Congo, FEC/Province Orientale, le patriarche Raymond MOKENI EKOPIKANE d’heureuse mémoire, ( paix profond à son âme ).
Des sources bien introduites du dossier renseignent que la parcelle en vedette couverte par le contrat D8/N-7411 du premier octobre 1981 dont le transfert et le renouvellement par monsieur Nicos Paul en date du 10/10/2001 n’a rien à faire avec le buzz délibérément créé par les prophètes des malheurs.
Après celà, confirme notre source, monsieur Nicos Paul avait obtenu en son nom le contrat de location sous le numéro D8/Nat 19985 du 31 décembre 2001 après avoir obtenu la décision familiale datant d’octobre de la même année, c’est-à-dire 2001, légalisée auprès du notaire de la ville de Kisangani en date du 18/10/2001.
C’est en 2021 que Nicos Paul ( MOKENI EBUTABA ) sollicite un certificat auprès des services des titres immobiliers et cadastre à Kisangani après les travaux de mise en valeur suivi de constat sur terrain des services techniques attitrés ( cadastre ) qui avait élaboré un PV de constat de mise en valeur numéro 246/2022 du 02/07/2021.

Après toutes ces étapes, un contrat de concession perpétuelle D8/CP 9850 du 08 juillet est alors établi et finalisé par la signature d’un certificat Vol 131 folio 156 d’une part.
Pendant ce temps, signalons qu’en octobre 1996, un contrat de concession perpétuelle numéro CP 5342 était signé au nom de MOKENI BEWA qui lui, détenait un certificat d’enregistrement numéro CK 94 folio 165 du 09 octobre 1996.
Curieusement, une demande d’insertion des noms de certains individus dans le certificat d’enregistrement susdit est adressée au conservateur Bruno Likombe en date du 02/08/2021 signée par MOKENI BEWA, ( déjà décédé )

Au vu de cette cacophonie, contacté par nos soins, l’un des fils MOKENI, Mike MOKENI pour ne pas le citer n’est pas aller par le dos de la cuillère et nous a lâché ce qui suit : “Je viens de crier très fort contre eux ! Ils veulent se servir de papa pour régler leur problème ! Je suis très en colère.  J ai demandé au journaliste qui a fait cela de retirer et d’empêcher la diffusion partout la où c’etait prévue”.

Nous y reviendrons avec d’autre détails.

Par Sébastien Mulamba Mayombo
Kisangani News / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments