0 0
Read Time:3 Minute, 6 Second

Les Léopards de la RDC ont été battus par les Panthères du Gabon à Franceville par un score sans appel de 3 buts contre rien.
Exhibant le visage d’un parent pauvre, l’équipe de Christian N’sengi Biembe a subi une totale humiliation face à la détermination des poulains de Patrice Neveu qualifiés au passage pour la phase finale.
Hier soir, les fauves congolais ont vu, s’envoler sur le ciel de Franceville, leur chance de participer à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) qu’organise, chaque deux ans, la Confédération Africaine de Football (CAF). Même si le pays organisateur est très proche de nos frontières, la CAN Cameroun 2021 s’est éloignée à grand pas des Congolais. Une énième déception pour le football congolais en cette saison.
Quand on sait qu’avant leur départ pour le Gabon les Léopards de la RDC ont dû exhiber leurs biceps pour entrer en possession de leurs primes, (d’où le grand retard observé quant à leur départ, la pluie comme annoncée n’y était pour rien finalement) aujourd’hui les coéquipiers de Marcel Tisserand auront toutes les peines du monde à regarder dans les yeux mouillés des contribuables congolais !

Une équipe sans âme

La physionomie du match n’augurait rien de bon pour les Congolais. En effet, c’était avec une équipe dégarnie en perte de vitesse que Christian N’sengi Biembe devrait tenter l’impossible et après croire au miracle à la fin. Avec 6 joueurs à vocation défensive d’entrée, 7 si on prend en compte le rôle joué par Jordan Botaka sur le terrain, il n’y avait pourtant pas grand-chose à espérer côté congolais.
Cette pauvreté offensive a sauté aux yeux de tous -professionnels et amateurs- car après plus de 90 minutes de jeu, les coéquipiers de Trésor Mputu n’ont cadré aucun tir !
Amomone, le gardien des buts du Gabon, a passé hier soir, la plus tranquille des soirées qu’il pouvait espérer lors d’une rencontre aussi cruciale que celle comptant pour la 5eme journée des éliminatoires de la CAN.

La RDC pouvait faire mieux

Certes Christian N’sengi Biembe a été privé de la majorité de ses cadres mais les Congolais, toute tendance confondue, ont cru qu’il pouvait faire mieux concernant son 11 de départ. En effet, si l’on croit les réactions d’après match, le sélectionneur principal des Léopards de la RDC a échoué dans son classement de départ. Plusieurs voix condamnent ses choix d’aligner, d’entrée Bope et Bangala derrière en milieu et Mputu Trésor devant. C’est qui justifie cette confusion totale observée pendant les 45 premières minutes côté congolais. D’autres vont plus loin en fustigeant simplement la titularisation de Mputu vu son âge ainsi que son temps de jeu dans son club de Mazembe.
Et si la sélection congolaise n’a pas été dangereuse c’est aussi, à en croire ces mêmes réactions, l’alignement de Francis Kazadi “Zadio” et Botaka Jordan aux côtés de Jackson Muleka. Si le premier est jugé indigne d’être convoqué à une aussi prestigieuse sélection que celle de la RDC, l’autre par contre, devrait jouer comme arrière latéral en lieu et place d’un ailier type. Il pointe du doigt ses emplacements pendant le match comme preuve.

Laver la robe tachetée des Fauves à Kinshasa

Après ce parcours  calamiteux pendant les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021, les Congolais souhaitent qu’une copie d’honneur soit livrée le lundi prochain au stade des Martyrs de Kinshasa lors de la sixième et dernière journée.
En effet, les Léopards de Christian N’sengi Biembe devront affronter dans leur tanière, l’autre équipe déjà qualifiée du groupe à savoir la Gambie. Il va donc falloir faire tout pour tenter de faire oublier aux millions de Congolais l’humiliation subie sur la terre de Pierre E. Aubameyang.

Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo (LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments