0 0
Read Time:1 Minute, 46 Second

En toute honnêteté intellectuelle, l’honorable Gaël Bussa a fait une mise au point pour taire les mauvaises langues qui cherchent à ternir son image.
En effet, deux jours après le dépôt de sa proposition de lois sur le baux à loyer, des personnes non autrement identifiées passent sur les réseaux sociaux pour décourager son initiative salvatrice qui touche le social.
Ces pêcheurs en eau trouble revendiquent la paternité de cette proposition de lois. Gaël Bussa reconnait en toute modestie et  honnêteté intellectuelle que cette proposition de lois existait déjà d’où la nouvelle formulation élargie par  la proposition de lois sur le fonctionnement, modifiant et complétant les baux à loyer.

Selon un de ses collègues qui a requit l’anonymat, les innovations apportées par Gaël Bussa valent mieux dans le contexte actuel, avant de martelé que la RDC ne va pas inventer la roue.
Et d’ajouter : La proposition de lois de Gaël Bussa sur le baux à loyer s’est penchée sur un souci permanent des congolais. Gaël Bussa a ciblé le vrai problème du social à savoir le bau à loyer.

En toute modestie l’Honorable Gaël Bussa reconnaît premièrement que cette proposition de lois est une vieille loi qui n’a jamais été traité sous d’autres législatures.

Pourquoi laissé une telle loi aux oubliettes alors qu’elle touche au quotidien les congolais ? Se demande l’Honorable Gaël Bussa.

Déterminé, après avoir mûri cette proposition de lois, l’élu de Budjala apporte trois innovations majeures qui viennent modifier et compléter l’ancienne version qui demeurait inadaptée au contexte d’aujourd’hui.

Primo, Bussa sécurise l’encadrement de loyers par une transaction en monnaie locale afin d’élaguer le climat de conflit inutile entre les deux parties. 

Secundo, une autre innovation est  autrement. Le dépôt de la garantie facultatif c’est-à-dire bien que plafonné à 3 mois, Bussa souligne que cela n’exclut pas un compromis à l’amiable.

Tertio, enfin l’élu de Budjala  insert la non discrimination de locataires, (pas de discrimination de races, de tribus, de sexes, de l’aspect physique ou de l’état de santé…), a renchéri l’élu de Budjala, l’honorable Gaël Bussa.

Par Gérard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments