0 0
Read Time:57 Second

Le colonel Polydor Kasongo a été abattu par erreur par son Garde du corps ce dimanche 29 Août à Kinshasa.

Le Commandant de l’ex-PIR revenait de l’Eglise avec son épouse. Arrivés à Pompage, il a rencontré un désordre des motocyclistes communément appelés Wewa.

Son Garde du corps est descendu pour frayer un passage. Dans cette altercation, une balle est sortie de son fusil et a atteint le Colonel Polydor Kasongo.

Décédé sur place, son corps est gardé à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire.Son garde du corps est aux arrêts.

Corps sans vie du Colonel Polydor Kasongo

Cet accident intervient quelques semaines après celui d’un autre officier supérieur de la police tué par l’un de ses éléments à la maison communale de Bandalungwa. Une vraie remise en question sur la maîtrise du maniement d’armes par ceux là mêmes qui les portent. Sont-ils vraiment des hommes en uniforme formés pour ce metier à haut risque ou des civils commis à ce poste par circonstance de parcours?

that’s the question !

Par Don Petit N’kiar
Sphinxrdc.com / Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments