0 0
Read Time:1 Minute, 25 Second

L’état de siège ou l’état d’urgence se dit en temps de paix des mesures de sûreté, prises en vue du maintien de l’ordre, qui suspend momentanément l’effet des lois ordinaires et remet tous les pouvoirs entre les mains de l’autorité militaire.
Flashé par le Premier Ministre lors de son discours programme devant les élus du peuple, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a enfin décrété l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri pour faire face à l’insécurité grandissante qui gangrène cette partie du territoire national depuis plusieurs années.
Et ceci conformément à l’articles 85 de la Constitution qui stipule que : “lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège après concertation avec le Premier Ministre et les Présidents des deux Chambres conformément aux articles 144 et 145 de la présente Constitution. Il en informe la nation par un message. Les modalités d’application de l’état d’urgence et de l’état de siège sont déterminés par la loi ».
Ainsi, après concertation avec le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde et les Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, Christophe Mboso et Bahati Lukwebo, le Président Félix Tshisekedi a décrété hier vendredi 30 avril 2021, l’état d’urgence ou l’état de siège dans ces deux provinces citées ci-haut.
Cette décision présidentielle a été annoncée à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) par le ministre de la Communication et médias, porte parole du Gouvernement, Patrick Muyaya.
Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo ( LTC)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments