0 0
Read Time:2 Minute, 8 Second

Les battants de la grille de la primature s’ouvre pour le nouvel allié du parti au pouvoir. Il serait réçu par le Chef de l’Etat la semaine dernière, Jean-Pierre Bemba, est la pucelle sur qui Félix Tshisekedi courtise un mariage politique blanc en vue de raffermir son strapontin en 2023, qui pourrait garantir la conquête du suffrage Ouest, par ce mariage morganatique avec Igwe. Le grand nord serait tombé.

Au cours de leur entretien, les deux hommes auraient échangés sur la visite effectuée par JP Bemba au pays des mille collines (Rwanda) et des procès intentés par cet ancien VP contre l’Etat congolais et la RVA.
De ce voyage organisé en toute discrétion par le Conseiller Spécial du Président en matière de sécurité l’ancien Vice-Président avait été très bien accueilli par les autorités rwandaises. Au cours de l’audience que lui a accordée le Président Paul Kagame, Jean-Pierre Bemba aurait exprimé au Président rwandais sa volonté d’investir avec ses partenaires à Kigali dans un projet immobilier d’une valeur de près de 10 millions USD. Le Chef de l’Etat rwandais aurait favorablement accueilli le projet.

Procès JP Bemba contre l’Etat congolais et la RVA 160 millions $ d’indemnisation et dommages et intérêts

160 millions de dollars américains, ce n’est pas le montant de la dot du mariage politique Tshisekedi Bemba mais celui que vise le procès intentés par le leader de l’Equateur contre l’Etat congolais pour la destruction de sa résidence de Maluku (6 millions USD) ainsi que celle de ses aéronefs (12 millions USD), pour lesquels l’ancien Vice-Président réclame plus de 160 millions USD d’indemnisation et de dommages et intérêts, le Président Tshisekedi s’est engagé à ce que l’Etat congolais assume sa responsabilité en dédommageant correctement son hôte.
JP Bemba appelle également l’Etat congolais à lui restituer sa licence et la fréquence dont disposait autrefois sa compagnie de téléphonie cellulaire COMCELL. En cas d’accord avec le gouvernement, la revente de cette licence pourrait générer plusieurs dizaines de millions de dollars américains au profit du leader de l’Equateur.
Les paiements seraient attendus du Trésor Public.
Le Président du MLC serait ainsi servi sur un plateau d’argent en vue de devenir le partenaire de prédilection du Chef de l’Etat congolais en perspective des enjeux majeurs des élections de 2023.
Gage de confiance, l’alliance Fatshi-Igwe pourrait inciter le Président Tshisekedi à un remaniemenr du gouvernement en vue d’offrir la primature à son nouvel allié.
Wait and see.

Par Elrick Elesse
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments