0 0
Read Time:2 Minute, 19 Second

La SOFIDE ou la Société Financière de Développement a été créé pour aider techniquement et financièrement la RDC à se développer en créant et en favorisant l’extension et la modernisation des entreprises. Tel est le cas des entreprises industrielles, agricoles, minières et autres.
Pour cette raison, elle est autorisée à prendre des participations dans le capital social de ces entreprises. On constate malheureusement que depuis des années, la SOFIDE n’a fait que baisser de régime éprouvant donc beaucoup de peines pour réaliser sa mission. C’est pour cette raison que le Directeur Général actuel a été nommé. Il a ainsi commencé par investir dans l’homme, la cheville ouvrière de toutes les actions de développement.
Le moment était arrivé de tirer la SOFIDE du bourbier où elle s’était enfoncée et par conséquent de fixer des conditions de son ascension pour qu’enfin elle joue le rôle de relance de l’industrie congolaise.
Le DG Louis-José Lisalisi a jugé bon de ne ménager aucun effort en allant dans ce sens. C’est pourquoi il fallait commencer par améliorer les conditions de travail des cadres et agents de la SOFIDE. Ce qui du reste permet déjà à la SOFIDE de ne plus avoir d’arriérés des salaires.
On constate donc que la SOFIDE se ragaillardit des jours en jours grâce à l’équipe dirigeante actuelle pour laquelle le bilan de gestion est qualifié de largement positif.
La Direction Générale de la SOFIDE dispose d’un capital de 64 millions de dollars. Cela fait qu’elle est capable de financer plusieurs projets en particulier dans les mines et l’agriculture. Pour honorer son objet social, la SOFIDE a décidé de renforcer les capacités de gestion de très Petites, Petites et Moyennes Entreprises. Ainsi elle facilite leurs accès aux crédits et aux marchés en favorisant l’augmentation de leur production et sa commercialisation.
Ce qui permet l’augmentation de leurs revenus. Il convient de noter que lors de ces financements, la SOFIDE met de côté les opérations à caractère exclusivement foncier, d’habitat ou des rachats d’immeubles.
La SOFIDE n’a pas eu à recourir aux dépôts à terme depuis sa création.
Elle a préféré privilégier la mobilisation des ressources émanant des emprunts en devises de l’extérieur. C’est pourquoi elle a été créée, rappelle-t-on, en 1970 en sa qualité d’organisme d’appui financier et technique chargée de financer des investissements en faveur des PME au moyen des crédits en moyen et long terme.
Qui tombe vers l’avant en montant sur une pente continue à monter car les pierres font partie du chemin. A l’inverse celui qui tombe vers l’arrière recule. Et la SOFIDE a la chance de tomber toujours vers l’avant.

Par Joseph Lounda

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments