Latest Posts

Désigné précipitamment Félix Tshisekedi candidat de l’AFDC en 2023 : Bahati Lukwebo un flatteur hors pair !

Modeste Bahati a surpris tout le monde, y compris les morts dans leurs tombes en désignant avec fracas, le chef de l’État...

Justice à double vitesse : Le HRW interpelle le Président Félix Tshisekedi !

En accédant à la magistrature suprême le 24 janvier 2019, Félix Tshisekedi avait promis de tout mettre en œuvre pour l'instauration d'une...

Etat de droit : DIZ traduit Augustin Kabuya en justice pour incitation à la rébellion !

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a été traduit en justice pour incitation à...

Le Ministre du Numérique, le Prof. Eberande Kolongele serait mort à Paris !

D'après une information qui circule sur les réseaux sociaux, le Professeur Eberande Kolongele, ancien Dircaba du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, et...

Walle Lufungula, un rebelle à la Tshopo !

Le gouverneur déchu de la province de la Tshopo, Louis Marie Walle Lufungula, résiste à la décision du vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde, désignant le vice-gouverneur Maurice Abibu Sakapela pour assumer les affaires courantes et parle de confusion.

Dans sa mise au point du jeudi 22 avril 2021 par rapport à la lettre du vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, Louis-Marie Walle Lufungula, gouverneur déchu n’attend pas de ses oreilles sa destitution et affirme n’avoir pas été notifié. Selon lui, l’Assemblée provinciale n’a jamais adopté une motion de censure contre lui mais contre le gouvernement provincial de la Tshopo.

”Chers compatriotes, depuis l’après-midi de ce jeudi 22 avril 2021, un message circule sur les réseaux sociaux selon lequel son excellence Monsieur le vice-premier ministre et ministre de sécurité aurait pris acte du procès-verbal portant adoption d’une motion de censure contre Monsieur Walle Lufungula Louis-Marie gouverneur de la province de la Tshopo, et aurait confié l’intérim au vice-gouverneur Abibu Sakapela. Face à cette confusion, je me vois dans l’obligation de fixer l’opinion en donnant la position officielle de mon gouvernement », a-t-il déclaré.

Face au message du vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, le gouverneur déchu de la province de la Tshopo nie l’existence d’une motion de censure à son encontre comme le prétend le document en circulation.

Il indique que l’Assemblée provinciale de la Tshopo a plutôt adopté, selon ses propres termes, le 15 avril dernier dans l’illégalité la plus flagante, une motion de censure contre le gouvernement provincial dans son ensemble.

Toujours dans sa défense de s’accrocher au pouvoir, le désormais ex-gouverneur estime que même dans l’hypothèse où cette motion serait régulièrement adopté, ce ne serait pas au vice-gouverneur d’assumer l’intérim mais plutôt à l’ensemble du gouvernement provincial qui va expédier les affaires courantes jusqu’à l’investiture du nouveau gouvernement élu et sous la coordination de son gouverneur et ce conformément à l’article 31 de la loi portant principes fondamentaux à la libre administration des provinces.

« Il est question ici de s’interroger sur l’article 160 de la loi électorale qui stipule : lorsque l’Assemblée provinciale adopte une motion de censure, le gouvernement provincial est réputé démissionnaire. Dans ce cas, le gouverneur de province remet la démission de son gouvernement au Président de la République dans les 24 heures. Passé ce délai, la démission du gouvernement provincial est d’office. Le gouvernement provincial, sous la direction du vice-gouverneur expédie les affaires courantes », a-t-il précisé.

Dans la foulée, Louis-Marie Walle Lufungula dit ne pas se soumettre à ce message de Gilbert Kankonde et attend l’arrêt de la cour constitutionnelle car ayant introduit une requête pour inconstitutionnalité de la motion tant de la procédure que de la décision du quorum de cette dernière.

Pour rappel, dans son message officiel du 22 avril 2021, Gilbert Kankonde vice-premier ministre intérieur, sécurité et affaires coutumières, a accusé réception du procès-verbal de l’adoption d’une motion de censure contre Monsieur Walle Lufungula gouverneur de la province de la Tshopo. A travers ce document, Gilbert Kankonde dit prendre acte de la déchéance du gouverneur de province et attribue l’intérim à Monsieur Abibu Sakapela vice-gouverneur, d’expédier les affaires courantes en attendant l’organisation de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur.

En date du 15 avril 2021 et dans une plénière subséquente, 17 députés sur 28 que compte l’Assemblée provinciale de la Tshopo ont, au cours d’une pleinière, adopté la motion de censure contre le gouvernement provincial. Malgré la saisine de la cour d’appel pour référé-liberté, la requête de Walle Lufungula était jugée recevable et non-fondée.

Par Fidèle Mamba
congo-press.com (MCP) / Le Télégramme du Congo (LTC)

Latest Posts

Désigné précipitamment Félix Tshisekedi candidat de l’AFDC en 2023 : Bahati Lukwebo un flatteur hors pair !

Modeste Bahati a surpris tout le monde, y compris les morts dans leurs tombes en désignant avec fracas, le chef de l’État...

Justice à double vitesse : Le HRW interpelle le Président Félix Tshisekedi !

En accédant à la magistrature suprême le 24 janvier 2019, Félix Tshisekedi avait promis de tout mettre en œuvre pour l'instauration d'une...

Etat de droit : DIZ traduit Augustin Kabuya en justice pour incitation à la rébellion !

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a été traduit en justice pour incitation à...

Le Ministre du Numérique, le Prof. Eberande Kolongele serait mort à Paris !

D'après une information qui circule sur les réseaux sociaux, le Professeur Eberande Kolongele, ancien Dircaba du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, et...

Don't Miss

Covid-19 : Après la Belgique, la France vient de classer la RDC en « rouge », pays à très haut risque !

La France vient de classer la RDC en « rouge » à cause d’une « circulation active du coronavirus » ainsi que « la présence...

BCC : Malangu Kabedi, Fikiri Alimasi et Pambu Pambu nommés respectivement Gouverneure et vice-Gouverneurs !

La Banque Centrale du Congo (BCC) sera désormais dirigée par une femme, Madame Malangu Kabedi Mbuyi, nommée Gouverneure par ordonnance présidentielle lue...

Sénat : Enfin, les immunités de Matata Ponyo lévées (Documents) !

Enfin, le Sénateur Matata Ponyo est livré à la justice de son pays. Le Sénat a levé ce lundi 05 juillet 2021...

Des ONG et mouvements citoyens dénoncent l’acharnement contre Matata Ponyo et la politisation de la justice !

Des organisations de défense des droits humains et mouvements citoyens fustigent le mode opératoire de la justice congolaise qui fait preuve de...

Beni, Mgr Sikuli Paluku : « 61 ans après l’indépendance, ceux qui gouvernent le pays n’aiment pas le Congo, ils travaillent pour leurs intérêts...

L’évêque du diocèse catholique de Butembo-Beni (Nord-Kivu) regrette que 61 ans après l’accession du Congo à son indépendance, nombreux congolais croupissent encore...

Stay in touch

To be updated with all the latest news, offers and special announcements.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Activé Notifications    J'accepte Non merci
Ckogxgiokjhx